DU 2017 Mémoire d’histoire de la médecine Université René Descartes Paris


Pionnier Michel

(écrire à l'auteur)

DU histoire de la médecine Université Paris Descartes 2017


Télécharger le mémoire
Vie et œuvre de François Humbert (1776-1850) Médecin orthopédiste Fondateur du premier établissement orthopédique de France
Par Michel Pionnier

Résumé

Né en 1776, dans une famille de magistrats, rien ne prédisposait François Humbert à ouvrir le premier établissement orthopédique français. C’est le contexte révolutionnaire qui le contraint, à 17 ans, à s’engager comme chirurgien militaire. Puis, passionné d’anatomie, il poursuit ses études de médecine à Paris.
Sans avoir pu terminer ses études, il s’installe à Morley, dans la Meuse, où le jury départemental de médecine le reçoit comme officier de santé, en 1804. Médecin de campagne, il s’illustre comme médecin d’arrondissement pratiquant les vaccinations ou comme chirurgien de l’hospice de Joinville (Haute-Marne).
Il fonde, en 1817, son établissement, où il soigne à l’aide de moyens mécaniques de son invention des patients atteints de scolioses. En 1827, il révolutionne la médecine orthopédique, en prenant en charge les Luxations Congénitales de la Hanche, pathologie réputée incurable à l’époque. Ses découvertes provoquent admiration et controverse.
Bon communicant, il écrit ses ouvrages en les accompagnant des maquettes de ses machines orthopédiques. Récompensé par l’Académie Royale de Sciences, Chevalier de la légion d’Honneur, il tombe cependant progressivement dans l’oubli, nous laissant aujourd’hui livres, archives, maquettes orthopédiques et collection d’œuvres d’art.

Mots clés : orthopédie, luxation congénitale de la hanche, scoliose, Meuse, établissement médical, François Humbert, XIXe siècle

Abstract

Born in 1776, François Humbert was not predisposed to opening the first French orthopedic establishment. It is the revolutionary context that obliges him, at 17 years, to commit himself like military surgeon. Then, passionate of anatomy, he pursues his studies of medicine in Paris.
Without being able to finish his studies, he moved to Morley, in Meuse, where the departmental jury of medicine admitted him as a health officer in 1804.
Field doctor, he became a district doctor practicing vaccinations or a surgeon at the Hospice de Joinville (Haute-Marne).
He founded his establishment in 1817, where he treated with mechanical means of his invention patients with scoliosis. In 1827, he revolutionized orthopedic medicine, taking in charge the congenital dislocations of the hip, the pathologies known incurable at the time. His discoveries aroused admiration and controversy.
As a good communicator, he wrote his works that accompanied him with models of his orthopedic machines. Rewarded by the Royal Academy of Sciences, knight of the Légion d’Honneur, it gradually had fallen into oblivion, today leaves us books, archives, orthopedic models and a collection of works of art.

Keywords : Orthopaedics, dysplasia of the hip, scoliosis, Meuse, Hospital, François Humbert,
19th century

Ce mémoire est le fruit d’un travail approuvé par le jury de soutenance et réalisé dans le but d’obtenir le DU ou une MasterClass d’Histoire de la Médecine.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt toute poursuite pénale (Code de la Propriété Intellectuelle. Articles L 122.4 et L 335.2-L 335.10).