Mémoire DU histoire de médecine 2019/2020


Langlais Honoré A.

(écrire à l'auteur)

Étudiant en médecine (Université de Paris)
• DU Santé droit et société (Université de Paris) 20/21
• Master 2 Histoire et philosophie des sciences (Université de Paris) 20/21
• DU Histoire de la médecine (Université de Paris) 19/20
• Master 2 Physiopathologie Humaine (Sorbonne université) 19/20
• Licence Histoire et Sciences Sociales, (Université Caen Normandie) 18/19
• Licence de Chimie (Sorbonne université) 18/19
• DU Maladies infectieuses, tropicales et parasitaires (Sorbonne université) 17/18
• Licence de biologie (Sorbonne université) 16/17


Résumé

La scoliose idiopathique est la forme de scoliose la plus commune à l’adolescence. Elle se définit comme une déviation sinueuse non réductible de la colonne vertébrale dans les trois plans de l’espace. Dans le monde 4% des enfants présentent un certain degré de rotation de la colonne vertébrale dont 0,2 a 0,4% nécessitent un traitement orthopédique. Les traitements non chirurgicaux visent à limiter la progression naturelle des scolioses et à réduire le risque de complications. Le traitement chirurgical peut, lui, tendre à la réduction de la courbure.

Ce projet de recherche vise à mettre en avant l’histoire de cette pathologie. La manière dont elle a été perçue, construite puis identifié factuellement à travers le temps. Inscrit dans un contexte médical général dynamique, des grands noms de l’orthopédie, dont la naissance est intimement liée au rachis, n’ont cessé depuis toujours d’œuvrer pour proposer des solutions thérapeutiques dont il est nécessaire de décrire évolution et évaluation eu égard de la période considérée.

Si aujourd’hui il n’existe toujours pas de traitement efficace sans enraidissement de la colonne, ni d’étiologies parfaitement claires et définies, les progrès ont permis d’apporter une réponse plus ou moins consensus dans le monde que nous développerons. Cependant la recherche clinique et fondamentale continuent d’ouvrir de nouvelles perspectives thérapeutiques

Mots clés : orthopédie ; scoliose ; rachis ; traitement ; chirurgie ; corset

Abstract :

History and evolution of orthopedic treatments for idiopathic scoliosis

Idiopathic scoliosis is the most common form of scoliosis in adolescence. It is defined as a nonreducible sinuous deviation of the spine in the three planes of space. Worldwide, 4% of children have some degree of spine rotation, 0.2 to 0.4% of which require orthopedic treatment. Non-surgical treatments aim to limit the natural progression of scoliosis and reduce the risk of complications. Surgical treatment may tend to reduce curvature.

This research project aims to highlight the history of this pathology. The way it has been perceived, constructed and then identified factually over Ome. Inscribed in a dynamic general medical context, the great names of orthopedics, whose birth is intimately linked to the spine, have always been working to propose therapeutic solutions, the evolution and evaluation of which must be described in view of the period under consideration.

If today there is still no effective treatment without enraidization of the spine, nor perfectly clear and defined etiologies, progress has made it possible to bring a more or less consensus response in the world than we develop. However, clinical and basic research continues to open up new therapeutic perspectives

Keywords : orthopedics ; scoliosis ; spine ; treatment ; surgery ; corset

Enregistrer le mémoire :
Histoire et évolution des traitements orthopédiques de la scoliose idiopathique par Honoré Langlais

Ce mémoire / cette thèse est le fruit d’un travail approuvé par le jury de soutenance et réalisé dans le but d’obtenir le DU ou une MasterClass d’Histoire de la Médecine.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt toute poursuite pénale (Code de la Propriété Intellectuelle. Articles L 122.4 et L 335.2-L 335.10).