Mémoire DU histoire de médecine 2019/2020


Folliot Céleste

(écrire à l'auteur)

Études de médecine – DFASM1 – Université de Paris
Licence d’éthique – Institut philosophique de Paris
Diplôme universitaire – Histoire de la médecine – Paris Descartes 2019 – 2020


Résumé :

La maladie d’Alzheimer est une démence neurodégénérative dont on peut penser
que l’apparition est très récente. En effet, la population vieillissante du 21ème siècle entraine une augmentation très importante du nombre de personne atteintes de cette pathologie. Cependant, bien que cette maladie ait été découverte au début du 20ème siècle par Aloïs Alzheimer, l’histoire de cette maladie remonte à bien plus longtemps. Aujourd’hui, cette maladie est bien définie au plan clinique, pathologique et social. Mais lorsque l’on parcourt les 2500 ans d’histoire, de l’Antiquité au 21ème siècle, on peut remarquer que le concept de démence sénile a évolué. La maladie d’Alzheimer a ainsi été considérée comme un déclin inévitable lié à la vieillesse, puis uniquement une maladie du jeune adulte avec une distinction avec les démences séniles. En outre, cette maladie a connu de nombreuses évolutions, notamment par une définition de plus en plus précise. On remarque, de plus, que l’histoire de la découverte de la maladie d’Alzheimer n’est pas une suite linéaire d’évènements mais qu’au cours des siècles, l’intérêt porté à cette maladie et sa compréhension sont très disparates. On
remarque, cependant, que cette pathologie et les maladies mentales en général ont toujours un traitement bien particulier au cours de l’histoire. C’est en effet une pathologie mentale qui fait ainsi occurrence à de nombreuses superstitions, magie et croyances, s’interposant aux recherches rationnelles. L’identification de la maladie d’Alzheimer a été un tournant dans la compréhension de la démence sénile, dont aujourd’hui persiste encore de nombreuses interrogations.

Mots clés :

Alzheimer, démence sénile, trouble mental, dégénérescence, histoire,
neuropathologie

Title : Alzheimer’s disease : from Antiquity to its discovery

Abstract :

Alzheimer’s disease is a neurodegenerative dementia that can be thought to be very
recent. Indeed, the aging population of the 21st century is leading to a very significant increase in the number of people with this pathology. However, although this disease was discovered at the beginning of the 20th century by Aloïs Alzheimer, the history of this disease goes back much longer. Today, this disease is well defined clinically, pathologically and socially. When we travel through 2,500 years of history, from Antiquity to the 21st century, we can see that the concept of senile dementia has evolved. Alzheimer’s disease was thus considered as an inevitable decline linked to old age, then only a disease of the young adult with a distinction with senile dementias. In addition, this disease has undergone many evolutions, in particular by an increasingly precise definition. We note, moreover, that the history of the discovery of Alzheimer’s disease is not a linear sequence of events but that over the centuries, the interest shown in this disease and its understanding are very disparate. We can notice, however, that this pathology and mental illnesses in general still have a very specific treatment throughout history. It is indeed a mental pathology which thus gives rise to many superstitions, magic and
beliefs, interposing itself on rational research. The identification of Alzheimer’s disease was a turning point in the understanding of senile dementia, of which many questions still remain today.

Keywords :

Alzheimer, senile dementia, mental disorder, degeneration, history,
neuropathology

Télécharger le mémoire
La maladie d’Alzheimer : de l’Antiquité jusqu’à sa découverte par céleste Folliot

Ce mémoire / cette thèse est le fruit d’un travail approuvé par le jury de soutenance et réalisé dans le but d’obtenir le DU ou une MasterClass d’Histoire de la Médecine.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt toute poursuite pénale (Code de la Propriété Intellectuelle. Articles L 122.4 et L 335.2-L 335.10).