La réforme hospitalo-universitaire de 1958


vendredi 25 mai 2018 - 19h08


Nicolas Roussellier

Au commencement, les régimes politiques modernes visèrent à affaiblir les pouvoirs du gouvernement. En France, les républicains n’eurent de cesse de réduire la puissance du pouvoir exécutif afin de conjurer l’arbitraire de la monarchie et de l’empire. Aujourd’hui, notre démocratie présidentielle est concentrée autour d’un chef suprême, tenu non plus pour un obstacle à l’expression du peuple, mais pour son principal vecteur. Que s’est-il passé ?

Nicolas Roussellier, maître de conférences à Sciences-Po Paris, répond magistralement à cette question en une analyse qui s’appuie sur une somme considérable d’archives.

Un ouvrage absolument passionnant, incontournable même... et peut-être surtout... si on n’est pas étudiant à Science-Po.


Debré Patrice

C’est la vocation d’un homme et de toute une famille que Patrice Debré restitue ici, dans son dernier ouvrage, avec le talent de l’écrivain… une grande fresque d’histoire.

Robert Debré, grand pédiatre, fut le promoteur de la réforme hospitalo-universitaire de 1958 ; il préside alors, sous l’autorité du Général de Gaulle, Président de la République, le projet de réforme de la médecine et ce sur deux principes essentiels : l’institution du plein temps dans les hôpitaux et la fusion des carrières hospitalières et universitaires en vue de la constitution d’un corps hospitalo-universitaire associé à un regroupement géographique des locaux de soins d’enseignement et de recherche. Michel Debré, son fils, premier Premier ministre de la Vème République, de 1959 à 1962, inaugure cette nouvelle fonction en formant alors un gouvernement composé de 27 membres, majoritairement issus de l’UNR. Il mettra en œuvre cette réforme qui marquera un tournant décisif dans l’univers de la santé en France. Cette réforme à l’époque était loin de faire l’unanimité ni chez les médecins, ni chez les doyens des facultés de médecine.


Messieurs les Professeurs Jean-Noël Fabiani, Directeur des enseignements en Histoire de la médecine à l’université Paris Descartes, Parick Berche, coDirecteur des enseignements en Histoire de la médecine, Monsieur Claude Harel, coordinateur pédagogique, vous invitent cordialement à la conférence du vendredi 25 Mai de 17H00 à 20H00, qui se tiendra au siège de l’Université.

Contextualisation de la période

Monsieur Nicolas Roussellier Enseignant à Sciences Po. et à l’Ecole Polytechnique, Ancien élève de l’ENS, Agrégé d’histoire, docteur et HDR. Spécialisé en histoire politique et travaillant notamment sur l’histoire des transformations constitutionnelles de la démocratie au 20eme siècle.

La réforme hospitalo-universitaire de 1958 en France

Monsieur Patrice Debré, Diplômé de la Harvard Medical School ; domaines d’expertise l’immunologie et l’immunopahologie. Professeur d’immunologie à l’université Pierre et Marie Curie, Membre de l’Académie nationale de médecine, ex chef de service à la Pitié-Salpêtrière et directeur de recherche en immunologie unité INSERM U945. Il est aussi ambassadeur de France chargé de la lutte contre le sida et les MST.

(Entrée libre, mais inscription souhaitée)
Le vendredi 25 Mai 2018 de 17H00 à 20H00
Lieu

Siège de l’Université Paris Descartes, 12 rue de l’Ecole de médecine à Paris 75006 (métro Odéon, itinéraire fléché dès l’entrée du n° 12).