Mémoire Master Class 2018 d’histoire de la médecine Université René Descartes Paris


Choain Guy

(écrire à l'auteur)

Etudes de biologie,
Infirmier marine à l’hôpital Sainte Anne de Toulon.
Intéressé depuis très longtemps par l’histoire : plusieurs opuscules sur les monnaies durant quelques périodes, essentiellement au XIXe siècle.
DU d’histoire de la médecine Université Paris Descartes
Master Class 2018 d’histoire de la médecine Université Paris Descartes


Résumé (français) :

Louis Tribondeau, médecin de la marine.

Né en 1872 d’un père chef de gare à Cette dans l’Hérault, il se déplace vers Bordeaux à la mutation de celui-ci. Il y passe sa jeunesse et la proximité du port et de ses bateaux lui donnent le goût du voyage. C’est donc presque naturellement qu’après de brillantes études secondaires il intègre en 1891 l’école de Rochefort qui prépare à l’entrée de l’école de formation des médecins de marine. Dès 1892, il y est remarqué par sa valeur. Admis médecin de seconde classe en 1895, il est affecté à Madagascar où il commence ses recherches sur la fièvre sudorale. Après un séjour assez court, il est muté dans les îles du Pacifique où il étudie les dermatoses. De retour en métropole il continue ses recherches associé au Pr. Bergonié sur les effets des radiations et les transpose à la radiothérapie dans le traitement de cancers. Biologiste affirmé, il travaille ensuite sur la syphilis en modifiant la réaction de Wasserman, puis en inventant de nouvelles colorations pour la mise en évidence de bactéries. Il participe à la mise au point du vaccin contre la typhoïde. Tout au long de sa vie, il n’a cesse de faire des recherches pour améliorer la médecine. Affecté à Corfou en Grèce, il y meurt en septembre 1918 de suites de la grippe espagnole.

Abstract :

Born in 1872 to a father who was a station master in Cette, in the region of Hérault, he moved to Bordeaux where his father was transferred. There, he spent his youth by the port and its boats, giving him the taste for travelling. So naturally, after excelling in his secondary studies, he attended the school of Rochefort, a prepatory school for marine medicine. In 1892, he was noticed for his potential. Graduated as a (military) doctor in 1895, he was assigned to Madagascar where he began his research on “fever sweats”. After a short stay there, he was then transferred to the Pacific Islands where he studied skin diseases. Upon his return, he continued his research with Professor Bergonié on the effects of radiation and their use as radiotherapy in the treatment of cancers. An avid biologist, he then worked on syphilis and improving the Wasserman reaction, thus inventing new stains to identify bacteria. He was also involved in the development of the typhoid vaccine. Throughout his career, he never stopped working in research for the improvement of medicine. Posted in Corfou, Greece, he died in September, 1918, of Spanish flu.

Mots clés (français) : Médecin de marine, recherches, biologiste affirmé.

Keywords : marine doctor, research, avid biologist.

Ce mémoire / cette thèse est le fruit d’un travail approuvé par le jury de soutenance et réalisé dans le but d’obtenir le DU ou une MasterClass d’Histoire de la Médecine.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt toute poursuite pénale (Code de la Propriété Intellectuelle. Articles L 122.4 et L 335.2-L 335.10).