Mémoire DU d’histoire de la médecine 2018 Université Paris Descartes.


Pierrard Hugo

(écrire à l'auteur)

Docteur en médecine ( Université de Liège : 2000)
Médecin du travail au Grand-Duché de Luxembourg
Auteur de "De la Peste à la Santé en province de Luxembourg" ; Edition Memory - 2015
2017-2018 : DU Histoire de la Médecine - Paris Descartes


Résumé

Hommes sous pression.
par Hugo Pierrard

L’air comprimé a traversé l’histoire humaine sous différents habits : d’abord comme curiosité de salons mondains ensuite comme agent thérapeutique enfin comme agent pathogène chez les ouvriers, les mineurs ou encore les plongeurs.

L’esprit curieux des médecins ne pouvait pas rester indifférent à l’air comprimé : Certains espéraient avoir trouvé une thérapeutique universelle, ils seront les ancêtres de médecins hyperbares, d’autres se sont inquiété de graves symptômes et de décès inexpliqués qui survenaient dans la classe laborieuse. Loin de Paris, Pol et Watelle, par l’observation attentive des mineurs ont édictés des règles qui restent aujourd’hui pertinentes : Sans doute ont-ils sauvé des vies humaines même si la théorie explicative était complétement fausse.

Il faudra attendre Paul Bert, le disciple de Claude Bernard pour prouver scientifiquement l’idée que la maladie s’explique par la formation de bulles d’azote dans le sang et les tissus.

John Scott Haldane, un brillant scientifique spécialisé dans la physiologie respiratoire va répondre à une question très pratique : Comment réduire le temps de décompression sans augmenter les risques ? La première table de plongée est la réponse.

L’air comprimé nous impose la modestie. A ce jour, nous n’avons pas encore compris
parfaitement les fines régulations et mécanismes qui donnent naissance aux bulles

L’histoire n’est pas terminée….

Mots Clés : Histoire, Médecine, Accident de décompression, Médecine hyperbare, PaulBert, John Scott Haldane

Abstract / Keywords

Compressed air has passed through human history in different ways : first as a curiosity of worldly salons, then as a therapeutic agent, finally, as a pathogenic agent among workers, miners or divers.

The curious mind of doctors could not remain indifferent to compressed air : Some hoped to have found a universal therapy, they will be the ancestors of hyperbaric doctors, others worried about serious symptoms and unexplained deaths that occurred in the working class.

Away from Paris, Pol and Watelle, by the careful observation of miners have enacted rules that remain relevant today : No doubt they saved lives even though the explanatory theory was completely wrong.

It will be necessary to wait for Paul Bert, the disciple of Claude Bernard to prove scientifically the idea that the disease is explained by the formation of bubbles of nitrogen in the blood and tissues

John Scott Haldane, a brilliant scientist specializing in respiratory physiology will answer a very practical question : How to reduce decompression time without increasing risks ? The first diving table is the answer.

Compressed air imposes modesty. To date, we have not yet fully understood the fine regulations and mechanisms that give birth to bubbles.

The story is not over…

Keywords : History, Medicine, Decompression Sickness, Hyperbaric medicine, Paul Bert, John Scott Haldane

Ce mémoire est le fruit d’un travail approuvé par le jury de soutenance et réalisé dans le but d’obtenir le DU ou une MasterClass d’Histoire de la Médecine.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt toute poursuite pénale (Code de la Propriété Intellectuelle. Articles L 122.4 et L 335.2-L 335.10).