Mémoire DU Histoire de la médecin 2019/2020


Cabanes Alexandre

(écrire à l'auteur)

Étudiant en médecine 3ème année
2019-2020 : Vice-Président en charge des Partenariats et du pôle Santé de l’association de solidarité étudiante SOLEM
DU Histoire de la médecine 2019/2020


Résumé :

L’homosexualité a de tout temps été un sujet clivant. L’évolution de sa perception a fortement influencé le devenir de la condition homosexuelle dans le monde. En Europe, après la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux médecins se mirent en quête du « remède » contre l’homosexualité. Ce mouvement, appuyé par les théories de la fin du XIXème et influencé par des années d’histoire, aboutit
à la création de nombreux protocoles sensés « guérir » les homosexuels, devenus des malades aux yeux des sociétés aussi bien civile que savante. Nourries par la psychanalyse, ces théories avaient pour but de trouver la « raison » de l’homosexualité des patients et le moyen de les résoudre. On peut notamment citer la thérapie d’aversion, la castration chimique et divers opérations chirurgicales,
ciblant le cerveau et les organes reproducteurs. Dans ce mémoire, il est donc question de la complexité de l’évolution de la perception sociale de l’homosexualité depuis l’Antiquité puis de son appropriation par la médecine du XXème siècle.
La troisième partie vient illustrer les précédentes en relatant l’histoire d’Alan Turing, génie des mathématiques du XXème siècle et homosexuel, sans qui la Seconde Guerre Mondiale aurait peut-être duré trois années de plus et sans qui l’ordinateur n’aurait pas vu le jour si tôt. Il fut traité par castration chimique et se suicida en 1952.

Mots clés :

Homosexualité, médecine européenne, traitement, thérapie d’aversion, histoire
de l’homosexualité, perception de l’homosexualité, Alan Turing, mathématiques.

Title :

Evolution of the perception of homosexuality through European medicine –
overview from Antiquity to nowadays.

Abstract :

Homosexuality has always been a socially dividing talking point. The evolution of its perception has strongly influenced the future of the homosexual status in the world. In Europe, after the Second World War, numerous doctors began to rush in order to find the “cure” of homosexuality. This movement, relying on the theories of the late ninetieth century and on years of history, resulted in the creation of protocols meant to “heal” homosexuals, who had become sick in the eyes the society. Based on psychanalysis, these theories aimed to find the “reason” of the patients’ homosexuality and the way to “resolve” it. We can particularly cite the aversion therapy, the chemical castration and a bunch of surgery procedures (on the brain or the genitals). In this work, we then tried to expose the historical complexity of the homosexuality perception’s evolution since Antiquity and then of its appropriation by the European medicine in the twentieth century.
The third part came to illustrate the previous two, by telling the story of Alan Turing. He was a math genius of the twentieth century and a homosexual. Without him, the story tells that the Second World War would have been three years longer and that the computer might never had been invented. He was condemned for his « deviant »
sexuality and was forced to follow a chemical castration procedure. He committed suicide in 1952, aged 41.

Keywords :

Homosexuality, European medicine, treatment, aversion therapy, history of homosexuality, perception of homosexuality, Alan Turing, mathematics.

Télécharger le mémoire
Évolution de la perception de l’homosexualité dans la médecine européenne – survol de l’Antiquité à nos jours par Alexandre Cabanes.

Ce mémoire / cette thèse est le fruit d’un travail approuvé par le jury de soutenance et réalisé dans le but d’obtenir le DU ou une MasterClass d’Histoire de la Médecine.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt toute poursuite pénale (Code de la Propriété Intellectuelle. Articles L 122.4 et L 335.2-L 335.10).