Vendredi 7 décembre 2018

7 décembre 2018

webmaster


Durant la Première Guerre mondiale, 40 % de l’armée française a été blessée de façon invalidante, au sein de ces 40 %, près de 15 % des soldats ont été blessés au visage.

La Grande guerre, l’histoire d’une hécatombe

Monsieur Jean Yves Le Naour, Historien, un des plus grands spécialistes de la Grande Guerre.

La chirurgie réparatrice et la guerre 1914-1918

Monsieur Laurent Lantieri, chirurgien plasticien français, Professeur des Universités, il dirige le service de chirurgie reconstructive et esthétique à l’Hôpital européen Georges-Pompidou à Paris. Le 26 juin 2010 il pratique la première greffe totale de visage sur un patient atteint de la maladie de Von Recklinghausen.

Fin du cycle de la Master Class de 2018