Mémoire DU Histoire de la médecin 2019/2020


Abikhattar Pierre

(écrire à l'auteur)

Études de médecine à la faculté de Clermont-Ferrand.
CES de cardiologie à la faculté de médecine de Lyon.
Activité mixte : libérale à Moulins 03 et praticien attaché au C.H. de Moulins – service de cardiologie.
DU Histoire de médecine 2019/2020


Résumé :

Le Canon d’Avicenne et son impact sur l’enseignement médical en Europe médiévale

Au carrefour de la pensée orientale et occidentale l’œuvre encyclopédique d’Avicenne (980 – 1037) recouvre tout le champ du savoir : de la logique et de la linguistique aux mathématiques, de la métaphysique à la médecine.
Malgré une vie agitée, Avicenne est l’auteur d’une œuvre monumentale en arabe : Le
Canon. Elle est le fruit de ses observations et de sa méthode expérimentale, intégrant le corpus hypocratico-galénique, fruit des traducteurs nestoriens orientaux, ainsi que les œuvres de Rhazès. Dans toute son œuvre, il y a un équilibre entre l’individu et la société, la science et la foi ainsi que la nature et l’homme. Le Canon fut traduit en latin au XIIe siècle par Gérard de Crémone à Tolède. Au XIIIe siècle, en Italie, Taddeo Alderotti figura comme un éminent commentateur du Canon. À partir du XIVe, le Canon fut largement commenté et intégré dans la culture universitaire italienne et française. Il fut commenté par de grands maîtres comme Gentile Da Foligno en Italie, Arnaud de Villeneuve, Guy de Chauliac et Bernard de Gordon à Montpellier, et à Paris, Jacques Depars.

Mots Clés :

Avicenne, Canon, médecine, Cursus universitaire, traducteurs nestoriens,
science, nature, homme.

Title :

The Avicenne Canon and its impact on the medical education in medieval Europe

Abstract :

At the crossroads of the Oriental thought and Occidental thought, Avicenne’s
encyclopedic work (980 - 1037) covers all fields of knowledge : from logic to linguistics and mathematics, and metaphysics to medicine. Despite a hectic life, Avicenne wrote a monumental work in Arabic, ‘The Canon of Medecine’ (The Canon).
It is the result of both his observations and experimental approach, and integrates
the hippocratic-galenic corpus from the Oriental Nestorian translators and Rhazes’ works.
Avicenne’s work balances individual and society, science and faith, nature and mankind.
Gerard of Cremona translated The Canon into Latin in the 12th century in Toledo. In the 13th century in Italy, Taddeo Alderotti outstandingly commented on The Canon. From the 14th century, The Canon was largely commented and integrated into the French and Italian university culture. Great masters commented it, including Gentile Da Foligno in Italy, Arnaud de Villeneuve, Guy de Chauliac, and Bernard de Gordon in Montpellier, and Jacques Depars in Paris.

Keywords :

Avicenne, Canon, medicine, universitaire course, nestorian translators, science, nature, mankind.

Ce mémoire / cette thèse est le fruit d’un travail approuvé par le jury de soutenance et réalisé dans le but d’obtenir le DU ou une MasterClass d’Histoire de la Médecine.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt toute poursuite pénale (Code de la Propriété Intellectuelle. Articles L 122.4 et L 335.2-L 335.10).